max_de_radigues_07_05_2017_10_24_13_3456x5184

  Max de Radiguès, le jeune auteur n'est pas finlandais, mais bien bruxellois. Il connaît cependant l'expatriation temporaire en terre étrangère, pour avoir vécu en Irlande (qu'il raconte dans ses planches du collectif '40075km comics', clin d'oeil un autre stagiaire est irlandais). Max de Radiguès aborde différents thèmes dans un ouvrage autour des relations humaines, la trame principale du livre. Il nous parle aussi de différences culturelles européennes (tout commence d'ailleurs par un accueil de la douane hésitant sur l'appartenance de la Finlande à l'Europe ...) ou encore de l'apprentissage puis l'appropriation d'un territoire inconnu. Le dessin en noir et blanc est épuré, efficace et agréable. La majorité du récit est composé en 4 cases par pages, parfois brisé pour saisir l'espace d'un lieu (une salle de restaurant, la Grand Place ...) ou changer le rythme du récit. L'univers et le dessin s'apparente aux travaux de Christopher, de Jean-Philippe Peyraud ou encore des experts en la matière, Dupuy & Berberian.