16939196_639325902918340_5348531451492408923_nle silence  des Poupées :

  ( resume  )La vie est parfois bizarre…
Jamais je n’aurais imaginé, qu’un jour, moi, scénariste de BD je me retrouverai dans un festival d’écrivaines à co-signer un thriller… Et pourtant…
Comment c’est arrivé ?
Depuis pas mal de temps, j’ai un blog. J’y ai vu défiler pas mal de fans sympas. Un jour, parmi eux, une nouvelle venue.    

IMG_2367

  Elle signait Anna. J’ai de suite remarqué qu’elle avait une façon d’écrire assez surprenante, qui sortait de l’ordinaire.
J’ai appris qu’elle était écrivaine. Elle m’a envoyé son premier livre. « les tribulations d’une caissière ». A tombé raide ! J’ai terriblement aimé.
Le temps a passé…
Et puis, un jour, j’ai trouvé une idée de scénario, mais, contrairement à mes habitudes, une idée de scénario réaliste. En la travaillant, je me suis dit que, peut-être, ce serait un bon sujet non pas pour une bd mais pour un bouquin. Un thriller peut-être…
Je l’ai proposée à Anna. C’est le seul auteur que je connaissais dans le milieu des romanciers. Je n’y croyais pas trop… Elle a été intéressée. Je n’en revenais pas.
L’écriture d’un scénario bd n’ayant rien à voir avec celle du roman, je lui ai envoyé les quelques feuilles de brouillon que j’avais écrites. Elle est partie de là pour créer « le silence des poupées ».
Un sacré boulot. Tout était bien sûr à faire.
Je découvrais le récit brides par brides, épisodes par épisodes suivant son avancement.
Et un jour… terminé. Restait à trouver un éditeur.
Monsieur Bou. « Acrodacrolivres éditions » Un chercheur de talents. Il été emballé par l’histoire. Il a édité le bouquin.
Et voilà… Toute l’histoire… une vraie celle-là et telle qu’elle s’est passée…
Quand je vous avais dit que la vie était parfois bizarre.
Ben voilà, Jean Jacques.

IMG_2326

merci  a

Raoul.cauvin @