Exposition
du 3 au 18 mars 2017

Dès son premier livre, dans la lignée des Français Floc’h, Ted Benoît, Serge Clerc et Yves Chaland ou du Hollandais Joost Swarte,  

Alain_Goffin_08_02_2017_18_58_11_3456x5184

 ** Alain Goffin réinventait la ligne claire hergéenne pour le magazine (À Suivre). Paru en 1982, Le Réseau Madou allait bénéficier d’un succès immédiat, suivi par une autre aventure de Thierry Laudacieux, le héros créé par Goffin et Rivière. Trente-cinq ans plus tard, Le Réseau Madou retrouve une nouvelle jeunesse chez Dargaud, entre planches entièrement refaites et toilettage de toutes les autres. Ajout de matières, de couleurs, de décors: un tel investissement n’a de sens que lorsqu’on est face à une oeuvre intemporelle. Et c’est le cas ! Au tout début des années 80, Goffin fut en Belgique, dans le sillage d’Ever Meulen, l’un des principaux artisans du renouveau d’un style  graphique épuré. Son esthétique, ancrée dans le Bruxelles de l’époque, est restée une référence et n’a pas pris une ride.
Quarante planches du Réseau Madou et de La Mine de l’Étoile seront mises en vente chez Champaka Bruxelles. Elles ont traversé plus de trois décennies pour vous.

GALERIE CHAMPAKA BRUXELLES
Rue Ernest Allardstraat, 27
Bruxelles 1000 Brussel
Tel : +32 2 514 91 52
sablon@galeriechampaka.com