frederic_marniquet* Frédéric Marniquet/*Né le 29 Juin de l'an de grâce 1963, à Epernay, je me destinais rapidement à la passionnante mais difficile carrière d'auteur de Bande Dessinée. "Elève paresseux mais assez doué", tel était le portrait que mes professeurs brossèrent rapidement de ma piètre carrière estudiantine. C'est cependant auréolé des palmes laborieuses et tardives du bacchalaurat, obtenu péniblement le jour de mes... 21 ans, que je me lançais à corps perdu dans des études d'histoire qui s'interrompirent aussi brutalement qu'elles s'étaient initiées. Ce fût alors, la dure période de l'incorporation au sein des troupes d'élite du bureau du personnel de la Base 136 de Toul-Rosières, établissement admirable qui forge à jamais le tempérament d'un homme tel que l'écrivait le grand Rudyard Kipling. Après un temps de souffrances et de luttes incessantes, pour ne pas m'endormir, je quittais cette noble institution pour prendre mon envol dans la "vie active". Autant dire, que je n'avais pas la moindre idée de ce que j'allais bien pouvoir faire afin de gagner mon pain quotidien. Je débutais donc dans le monde merveilleux de la publicité où je fis carrière de 1988 à 2005, en tant que maquettiste au départ, pour créer mon propre studio en 1995. En 1998, l'opportunité se présenta de réaliser une Bande Dessinée pour une célèbre marque de Bière (que je vous recommande au passage, avec modération cela va de soit), ce qui raviva en moi une vieille flamme que je croyais à jamais éteinte, non pas celle de ma libido mais celle de faire de la BD. Mais, n'étant plus tout à fait irresponsable et déjà père de famille, j'envisageais la chose avec méfiance, voire scepticisme. Cependant, ne voulant pas regretter un jour de ne pas avoir osé tenter ma chance, je décidais de créer un synopsis et de dessiner deux planches dans le but, non pas d'être éditer, mais plutôt de ne pas avoir un jour des regrets. À ma grande surprise, deux jours plus tard, L'ECHO des SAVANES, dirigé par Hervé Desinge me contacta pour me signifier qu'ils acceptaient le projet de SCOTT et HASTING. J'en fus à la fois bouleversé de bonheur et surpris, car je ne me croyais pas capable d'être scénariste, quant au dessin, je le trouvais plus que perfectible (je rassure mes détracteurs, il l'est toujours!). Ainsi, l'aventure débuta, et la série connut un succès immédiat mais elle s'interrompit brutalement suite à de noires machinations... Je créais ensuite sous le pseudonyme de Gauthier, le prénom de mon fils aîné, la série : MYSTERES en BIRMANIE, racontant les péripéties d'une bande d'anciens pilotes Américains de la seconde guerre mondiale. Cette série se voulait être un hommage au cinéma de mon enfance (John Ford, Raoul Walsh, Howard Hakws...) tel que je pouvais le savourer en regardant la "Dernière Séance" de Monsieur EDDY. John Wayne, Lee Marvin, Steve Mc Queen, James Coburn... m'avaient servis d'inspiration. Ensuite, je revins à ma passion pour l'Ecosse et la Grande Bretagne avec SEAN MC GREGOR, inspiré par ... mon beau-père, solide gaillard au tempérament bien trempé. Ensuite, ce fût la rencontre avec PHILIPPE CHAPELLE, de cet union, purement graphique et platonnique, allait naître les Aventures de PAUL DARNIER, puis celles, récentes, de JACK BISHOP en association avec mon grand complice et ami, PHILIPPE CHANOINAT, le Rocker au grand coeur. Avec Phil, nous avons écrit également 4 tomes de la BRIGADE de l'ETRANGE, dont les héros étaient... nous-mêmes (pas mégalos les lascars!) ainsi que des personnages inspirés de Peter CUSHING et Christopher LEE, que les amateurs des films d'horreurs des années 60 connaissent bien. Et l'aventure continue avec la sortie des MYSTERES de WHITECHAPEL : TERREUR SUR LONDRES, co-écrit avec Phil Chanoinat et qui marque un retour aux sources, celles de la littérature policière anglaise : CONAN-DOYLE, AGATHA CHRISTIE... et tant d'autres. En attendant de nouvelles séries et albums qui n'ont pour but unique que de vous faire rêver...

Texte © Auteur;       http://blogdefredericmarniquet.blogspot.be/