09 novembre 2014

Adamo chante Gilbert Bécaud ! L'hommage de Salvatore Adamo à Gilbert Bécaud :

  Adamo chante Gilbert Bécaud ! Deux ans après La Grande Roue, Salvatore revient avec un nouvel album, un disque de reprises des chansons de "Monsieur 100 000 volts". L'hommage de Salvatore Adamo à Gilbert Bécaud : Ce projet part d’une double conviction : La conviction de Salvatore Adamo que le répertoire de Gilbert Bécaud est de prime importance, pour lui, pour la chanson française et mondiale. Cette conviction que ce même répertoire n’est plus justement représenté et mis en valeur, après l’érosion du temps et des... [Lire la suite]
Posté par _0_6_7_3_m à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2014

regard sur un dessinateur Laurent Lefeuvre

  Laurent Lefeuvre est né à Rennes en 1977. Il dit être tombé tout petit dans la bande dessinée avec les petits formats "éditions ROA" (http://roa.over-blog.com). Il y découvre une galerie de personnages hétéroclites créés en Angleterre, Italie, Espagne, Argentine et France. Ils ont pour nom Sergent Panache, Sgt Gâchette, Gorak, Dotki, Daniela, Tching-Tchang. Autour de ses dix ans, il tombe en fascination devant l'univers Marvel des super-héros de Stan Lee qu'il découvre dans les revues des éditions LUG (Strange, Titans,... [Lire la suite]
Posté par _0_6_7_3_m à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2014

regard sur un dessinateur Beuchot, Raphaël

  Beuchot, Raphaël/*Signe aussi sous le pseudo de RaphaëlB.    http://raphaelb.canalblog.com Né en 1980, habite à Nantes, et fait de la bande dessinée depuis ses vingt ans. Ce qu'il aime dans la bande dessinée : les découpages clair et lisibles, comme Tardi, Otomo, Gipi, Oebus, ou encore Goossens. Ses principales influences sont les univers parallèles de Fred et Schuiten/Peeters, les travaux de Gaultier, Bachelier, Springer, et Hergé. Texte © Le Lombard
Posté par _0_6_7_3_m à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2014

rencontre avec le dessinateur //* Éric Rückstühl au festival d*Andenne

  Après l’obtention d’un bac artistique, Éric Rückstühl entre aux beaux arts. Il commence à réaliser des dessins de presse dans « Les Dépêches » et le « Bien public », ainsi que des dessins publicitaires. Il obtient le prix de la Poste au festival d’Angoulême, avant de commencer des dessins érotiques aux Éditions Rombaldi et participe à la série Astrorires chez Vents d’Ouest. La revue Atze en Allemagne lui commande une bande dessinée pré-publiée qui s’intitule : Le temps des cerises (scénario Philippe Aubert). Quelques temps... [Lire la suite]
Posté par _0_6_7_3_m à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]