IMG_6621

   Artiste de Rossignol (Gaume), Palix a été séduit par la précision et la spontanéité que permet l'aquarelle. Ses créations, nous les retrouvons au quotidien sous forme d'étiquettes de bières, d'affiches publicitaires et dans la presse lors des grands procès d'assises. Cet amoureux de perfection se réserve toutefois du temps pour s'abandonner aux plaisirs du « dessin automatique », précieux moments de liberté desquels ressortent de nouvelles techniques, celles des illustrations et des peintures de demain...

sera  bientot   À Marcourt ( le  16 novembre ) , aussi  a Redu  en exposition.

urant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences.
  - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf
Durant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences. - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf
Durant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences. - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf
Durant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences. - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf
Durant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences. - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf
urant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences.
  - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf
urant l’adolescence, Palix dessine principalement des caricatures des ses profs et de l’actualité politique et culturelle pour le journal son école. À partir de 19 ans il suivra les trois années du graduat en illustration à St Luc Liège. Durant cette période, il découvre le monde des professionnels de la BD. À sa sortie de St Luc, il cherche son style, en réalisant les commandes de ses premiers clients.

Pour le plaisir des formes et des couleurs, il accentue et déforme couleurs et traits pour en arriver à un dessin réalisticocaricatural qu'il appelle fantasmagorique. Il est souvent demandé pour illustrer affiches, étiquette de bière, illustration de livres entre autre.

Contacté par RTL-TVI pour réaliser des dessins d’audience du procès Cools à Liège, il débute dans le dessin de presse. Il prolonge l'expérience par le procès Dutroux à Arlon. Il sera le seul dessinateur à suivre l'intégralité des audiences. Ses dessins relayés par des agences de presse feront le tour du monde. Parallèlement à ce travail nécessairement objectif, lui commande chaque semaine un dessin, vision personnelle résumant les audiences.
  - See more at: http://www.presscartoon.com/fr/cartoonists/52#sthash.6rQxlxaw.dpuf