IMG_9265

        Lorsqu’en 1583, un navire portugais se ravitaille le long de la côte taiwanaise, son capitaine, frappé par la beauté de l’île, la baptise Ilha Formosa, ou île merveilluse. Il ne faut donc pas s’étonner de ce que 400 ans plus tard, cette même île inspire Saadiq Bale, une oeuvre que l’on peut considérer comme une perle de la Bande Dessinée. Grâce à sa grande connaissance de la culture de la tribu Seediq, l’auteur Row-long Chiu dépeint d’une manière particulièrement efficace et avisée l’un des drames les plus horribles de l’histoire de Taiwan. Seediq Bale est incontestablement l’un des romans graphique taiwanais les plus authentiques, et marquera certainement profondément les lecteurs. Pour ces raisons, le Centre Belge de la Bande Dessinée est très fier d’exposer la traduction française de ce chef d’oeuvre de la BD asiatique.

**Willem Degraeve, CBBD

IMG_6157

Après plusieurs dizaines d’années d’oppression, une tribu taiwanaise, celle des Seediq, prendra la tête en 1930 de la révolte la plus longue et la plus violente de l’histoire de l’occupation japonaise de l’île. Menés par Rudo Mouna, le chef le plus respecté de leur communauté, ces guerriers coupeurs de tête se soulèveront, pour retrouver leur fierté, honorer leurs ancêtres et continuer à respecter cette philosophie Gaya qui anime leur vie ! Bien plus qu’un simple roman graphique d’auteur, Seediq Bale, les guerriers de l’Arc-en-Ciel s’impose comme un véritable pamphlet en faveur des peuples opprimés et du respect des cultures premières.

    

IMG_9268

     **  Né en 1965,** Row-long Chiu est influencé dès l’enfance par un père et un grand-père illustrateurs. Row-long Chiu excelle rapidement dans l’écriture et le dessin de style réaliste. Mais sa rencontre avec la tribu des Seediq va littéralement changer sa vie. Influencé par de multiples rencontres et séjours en leur compagnie, et par son épouse seediq, il se lance dans des recherches et compile toutes sortes de documents relatifs au soulèvement des 300 aborigènes seediq contre les colons et occupants japonais en 1930. Cette « révolte de Wushe » (de son nom historique) fut la plus héroïque, mais aussi la plus tragique rébellion de l’histoire moderne de Taïwan. Row-long Chiu participe à l’élaboration de nombreux manuels éducatifs en langue aborigène, pour finalement publier en 1990, la première BD taïwanaise s’intéressant à l’histoire de leurs autochtones : La révolte de Wushe. En 2011, La révolte de Wushe est adaptée au cinéma, sous le titre deSeediq Bale, Warriors of the Rainbow.

IMG_9282http://www.cbbd.be/fr/accueil

Le Centre Culturel de Taiwan à Paris et les éditions Akata

IMG_9208