JeanJacques

17 avril 2018

Regard ; rencontre ; avec Laval NG

IMG_0221

  Laval NG est un jeune dessinateur mauricien découvert par Pierre Makyo à l'occasion d'un festival de BD à la Réunion. Ce quatrième cycle de 'Balade au Bout du Monde' est son premier travail de dessinateur de BD. C'est avec une habileté remarquable qu'il a su trouver un style parfait entre Laurent Vicomte, créateur de la série, et Michel Faure.

Texte  © Glénat

Posté par _0_6_7_3_m à 15:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


10 avril 2018

décès de Richard Peyzaret, connu sous le nom de F’murrr

 

femmes___amis_herge_2016_145

  Les éditions Dargaud ont annoncé le décès de Richard Peyzaret, connu sous le nom de F’murrr à l'âge de 72 ans. Dessinateur et scénariste de bande dessinée, il est l'auteur d'un oeuvre importante dont émerge la série à succès "Le génie des Alpages". F'murr s'était distingué par un dessin génial et surtout un humour décalé, tour à tour absurde, loufoque et corrosif à consonance philosophique.@2018

Posté par _0_6_7_3_m à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2018

Regard ; rencontre ; avec Pierre-Emmanuel Dequest

IMG_0135

  Pierre-Emmanuel Dequest est titulaire de l’École des Arts déco. Illustrateur pour la presse jeunesse depuis une vingtaine d’années (Terre sauvage…), il s’investit aussi beaucoup dans l’animation graphique des parcs nationaux. Sa carrière dans la BD débute en tant que coloriste. Puis sa rencontre avec Jean-François Vivier, passionné d’histoire, va l’entraîner vers l’illustration. Ensemble, ils sortiront Tom Morel (2012), Hélie de Saint-Marc (2014) et Premier de Cordée (2015) adaptée du roman de de Frison Roche aux éditions Artège. En 2016, il se lance seul avec Akki, le clan disparu, un album jeunesse qui sort chez Sarbacane.

Texte © Artège éditions

Posté par _0_6_7_3_m à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2018

Regard ; rencontre ; avec Luca Erbetta

 

IMG_0010

Luca Erbetta est né à Gênes le 27 avril 1979. Il a passé son diplôme au Lycée Artistique Ego Bianchi de Cuneo. Il a ensuite étudié un an dans une école d’Arts Plastiques à Nice.Après avoir collaboré avec le magazine italien de moto Tuttomoto comme dessinateur, il publie en France 1881, sa première BD, en collaboration avec le scénariste Luca Blengino (Éditions Semic). De 2005 à 2008, il a travaillé sur la série Watch (Editions Delcourt), pour un total 6 tomes. Avec Luca Blengino, il est aussi co-scénariste En 2008, il rejoint l'équipe, toujours plus cosmopolite, du projet Alter Ego, où il travaille en tandem de dessinateurs avec Efa. En 2010, aux USA pour l’Editeur Image, il a dessiné l’histoire en quatre chapitres The Writer, dans la série Sam & Twitch.

Texte © Dupuis

Posté par _0_6_7_3_m à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Regard ; rencontre ; avec Stefano Carloni

IMG_9996

  Stefano Carloni dessine depuis aussi longtemps qu'il se souvient. Après le lycée, il intègre la Scuola Internazionale di Comics de Jesi, d'où il sort diplômé en 2010. La même année, il commence à travailler pour différentes maisons italiennes : EMI edizioni, Arcadia, Manfont, Moretti Compact, Star Comics.

À partir de 2013, il propose ses services à des éditeurs francophones. C'est ainsi qu'il dessine "Sinclair" (Paquet, 2014), sur un scénario de Laurent-Frédéric Bollée, et "Les Savants" (Soleil, 2016), une série écrite par Luca Blengino.

En 2018, il met en images le deuxième tome du "Nouveau Monde" (Dargaud), une histoire de François Armanet et Jean Helpert.

Stefano Carloni est également enseignant à l'Accademia di Comics Creativà ed Arti visive de Jesi, en Italie.

@edition dargaud

Posté par _0_6_7_3_m à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Regard ; rencontre ; avec Dejan Nenadov

IMG_9994Dejan Nenadov est né le 28 octobre 1966 en Serbie, ex-Yougoslavie, et vit actuellement entre
Amsterdam et Novi Sad (Serbie). Il passa sa dernière année d'études à l'école de design graphique
ainsi qu'à l'Académie d'art, au département peinture. Une fois diplômé, Nenadov a suivi une
spécialisation à l'Académie d'art d'Oslo, son goût pour l'art et la bande dessinée lui étant venu très
tôt. Il publia d'ailleurs ses premiers travaux alors qu'il était encore collégien, paraissant notamment
dans la plupart des grands magazines nationaux tels que Yu Strip Magazin et Stripoteka. Certaines
de ses planches étaient également publiées à l'étranger. Exposant fréquemment, Nenadov reçut le
premier prix du meilleur jeune artiste, celui du meilleur comics contemporain ainsi que celui décerné
par Vidici, prestigieux magazine culturel. Il fut également récompensé par le prix Stylo d'Or de
Belgrade, dans le cadre de la biennale traditionnelle des arts graphiques. Ses plus grands succès se
situent dans le domaine de la bande dessinée dit ''d'auteur ''. Grâce à Elazar, son album regroupant
cinq histoires, les critiques le placèrent dans le top des auteurs du pays. Ses travaux devirent dès
lors culte dans la bande dessinée ''intellectuelle'', cette fusion entre comics et littérature lui ayant
d'ailleurs valut le prix Zaharije Orfelin.
Son dessin rythmé, tout à la fois enjoué et rempli de clins d'oeil culturels, renforcent d'autant plus la
puissance de son graphisme. Bien qu'il ait été longtemps absent des comics, se consacrant à son
métier de peintre, il revient de nouveau à ses anciennes amours: la bande dessinée. Série B s'en
félicite, Nenadov ayant dessiné avec Kovacevic le tome 6 d'Arcanes, scénarisé par Pécau.

Texte © Delcourt

Posté par _0_6_7_3_m à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2018

Les Chevaliers d'Héliopolis - Tome 2 Albedo, L'Oeuvre au blanc Scénariste Alejandro Jodorowsky§ Dessinateur Jérémy

9782344022832_L

91533944_o

Jérémy, né en 1984, commence à 17 ans aux côtés de Philippe Delaby comme coloriste sur Murena. Tout en poursuivant ses mises en couleurs sur cette série ainsi que sur La Complainte des landes perdues, il prend le temps de réaliser une bande dessinée de pirates, Barracuda, scénarisée par Jean Dufaux. Au décès de son maître Philippe Delaby, Jérémy accepte d'achever les 21 planches restantes du tome 4 du second cycle de La Complainte des landes perdues. Après avoir bouclé la série Barracuda avec un sixième tome, il entame Les Chevaliers d'Héliopolis, une série historico-fantastique sur des chevaliers alchimistes durant la révolution française, avec Alejandro Jodorowsky au scénario. Il réside en Belgique.@edition glenat

Posté par _0_6_7_3_m à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

BD/ Gagner la guerre Tome 1 Ciudalia Alerte /*avec Frédéric Genêt

gagner_guerre

58451818_p

Né le 28 février 1978 à Bruxelles, Frédéric Genêt se destine très tôt aux Arts Graphiques. Durant ses études d’Infographie à l’Institut Saint-Luc, il développe un dessin réaliste et dynamique, qu’il exerce tout d’abord à travers divers travaux d’illustration pour des agences de publicités et autres institutions. Parallèlement à cela, il enseigne également la bande dessinée à divers groupes de jeunes aspirants, et ce dès sa sortie d’études. Mais il rêve également pour lui-même, et met un premier pied en 2002 en réalisant des couleurs pour le magazine Spirou. C’est à ce moment-là qu’il est recontacté par son ancien professeur de BD, Jean-François Di Giorgio, qui lui propose une série de Science-Fiction, Mygala, qui sera publiée aux éditions Nucléa en 2003. Deux tomes plus tard, les deux amis remettent le couvert autour de Samuraï, qu’ils signent aux éditions Soleil en 2005. Le succès est au rendez-vous : la série est traduite dans plus d’une dizaine de pays, et le travail du dessinateur voyage jusqu’au Japon, où il expose au Musée International du Manga de Kyoto. Mais Frédéric caresse toujours le rêve de devenir auteur complet, et se voit bien écrire de la fantasy réaliste. Il découvre alors Gagner la Guerre, roman qui reflète toutes ses aspirations. Il contacte donc son auteur, Jean-Philippe Jaworski. Emballé par sa proposition, ce dernier lui laisse les coudées franches et le résultat de cette adaptation paraît en 2018 aux Editions du Lombard.@25 mai 2018/*

Posté par _0_6_7_3_m à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Regard ; rencontre ; avec Frank Le Gall /*avec "Le Dernier Voyage de l'Amok.

9782800167572_couv_M800x1600

IMG_9830

Né le 23 septembre 1959 à Rouen, Frank Le Gall débute très vite sa carrière d'auteur de bande dessinée : il n'a que seize ans lorsque paraît sa première série, "Pouce de plein vent", dans les pages du magazine écolo Pistil.

Quelques années plus tard, le jeune dessinateur intègre l'écurie du Journal de Spirou. Aux côtés du scénariste Alain Clément, il y donne vie au saxophoniste de jazz Valry Bonpain dans de courtes histoires policières publiées de 1981 à 1982.

Il faudra attendre deux ans de plus pour que naisse son personnage le plus emblématique, Théodore Poussin. Les premières aventures du jeune marin débutent en 1984 dans les pages de l'hebdomadaire belge, avant de rejoindre le catalogue Dupuis.
Un premier tome, "Capitaine Steene", pose les bases de l'univers de la série en entraînant les lecteurs dans la vie aventureuse d'un employé de bureau converti à l'appel du large dans l'Orient de l'entre- deux-guerres.

"Le fait de choisir l'Asie des années vingt, c'était plus pour pouvoir mentir à mon aise que pour autre chose, souligne l'auteur. Je ne cherche pas à être véridique, je cherche seulement à être crédible. Sur le plan de la documentation, je suis un bricoleur. J'ai aussi cette attitude très empirique vis-à-vis du dessin, qui consiste à me fier à mes impressions ; mon dessin est totalement asservi aux sentiments, aux émotions du moment." Théodore Poussin rencontre rapidement le succès, ce qui permet à son créateur de se plonger dans ces histoires durant une vingtaine d'années, concevant une douzaine d'albums chaque fois plébiscités par la critique comme par les lecteurs.

Ainsi, "Marie Vérité", le troisième tome de la série, écrit en collaboration avec Yann, obtient l'Alph'art du meilleur album francophone au festival d'Angoulême en 1989, tandis que le sixième, "Un passager porté disparu", est consacré par le prix du public, lors de l'édition 1993 de ce même festival. Le travail en couleurs directes de Frank Le Gall sur le septième tome, "La Vallée des roses", sera par ailleurs salué par le premier Totem de la bande dessinée du Salon du livre de jeunesse à Montreuil.
Notons également que Frank Le Gall, parmi d'autres auteurs à l'expression graphique un peu en marge de la production de Dupuis, permettra la création de la collection « Repérages » chez l'éditeur franco-belge, au sein de laquelle sera publiée dès 1988 la série devenue culte.

Pour autant, la production du dessinateur ne se résume pas à Théodore Poussin. Dès les années 1980, il s'attache à développer en parallèle, entre deux épopées maritimes, des projets d'une grande diversité.

Il débute par exemple en 1985 une brève série, Yoyo, pour les éditions Glénat ? avec la complicité de Yann au scénario.

En 1992, il réalise dans les pages du magazine Schtroumpfs, "Les Petits Contes noirs", dont l'idée, retravaillée avec son frère Pierre, donnera lieu, presque une dizaine d'années plus tard, à deux albums qui inaugureront la fameuse collection "Poisson pilote" des éditions Dargaud.

Dans les années 1990, Frank Le Gall collabore également à deux reprises avec le scénariste Lewis Trondheim ? Les Aventures de la fin de l'épisode, chez L'Association, dont il réalise le dessin, et le cinquième tome des Formidables Aventures de Lapinot, aux éditions Dargaud, où il prendra en charge, à la demande de Trondheim, le scénario ?, et développe plusieurs projets axés autour de la jeunesse pour les éditions Delcourt, comme "Catastrophe au pays du Père Noël" ou la courte série Les Barbutins, scénarisée par Irène Colas.

En 2005 paraît le douzième tome de Théodore Poussin, "Les Jalousies". Après cet album, débute pourtant pour le marin une période d'absence, durant laquelle l'intérêt de Frank Le Gall le portera vers des aventures éditoriales bien différentes ; tel Spirou et Fantasio, dont il livre sa version d'auteur dans Les Marais du temps, qui paraît en 2007 au sein de la collection "Le Spirou de..." aux éditions Dupuis, ou encore les deux tomes de Miss Annie (2010), pour lequel il endosse pour Flore Balthazar le rôle de scénariste. Mais la bande dessinée n'est pas le seul art que pratique alors l'auteur. Grand amateur de musique, il écrit et compose (pour lui-même), travaille avec plusieurs artistes, peint beaucoup, et signe même deux romans pour les éditions Alien, "Dick" et "Presque moi" et en prépare un nouveau, "La Cantina".

Cependant, Théodore Poussin n'est jamais bien loin ; en 2016, Frank Le Gall, plus de dix ans après le précédent album, reprend les rênes de son personnage fétiche pour une nouvelle aventure orientale, "Le Dernier Voyage de l'Amok" (parution 2017).
En attendant l'album complet, il inaugure une nouvelle formule éditoriale : "les Cahiers Théodore Poussin", prépublications en tirage limité de l'album à venir, agrémentés de dossiers graphiques et d'entretiens exclusifs, dont le premier volume est déjà disponible.@edition dupuis

Posté par _0_6_7_3_m à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 avril 2018

Regard ; rencontre ; avec David P.

IMG_9946Touche à tout infatigable, trempant son imagination bouillonnante, tantôt dans le rouge sang tantôt dans l’encre des ténèbres, David P. fait naître sous son pinceau frénétique une infinité de tableaux. Chacun nous ouvre la porte d’un monde parallèle, d’une autre dimension, peuplée de petits monstres taquins, de créatures démoniaques ou encore de nymphes à l’érotisme vénéneux.
Souffrant du syndrome de Peter Pan, on ne s’étonnera pas qu’il nous offre également tout un panel de monstres gentils et d’étonnants dessins animaliers.
Brusseleir et zievereir de formation, il a déjà publié de nombreux livres dont « Le livre secret du dégoûtant », « Elephant man, anatomie d’un monstre », « 14-18 Belgique en guerre « , ainsi que la série « Beurk, la cruelle histoire de l’humanité » où il nous montre une nouvelle facette de son art en proposant des livres ludiques et éducatifs teintés d’humour qui raviront les adolescents friands d’imageries spectaculaires.
Laissez vos sens plonger au cœur de ses univers historico-fantastico-érotico-burlesques.
@auteur /

Posté par _0_6_7_3_m à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]